Bien-Etre

Verrues génitales « SOTIETE» réalité ou imagination ?


« docteur dama ame sotiete »

Dans l’imagination de plusieurs femmes de la société sénégalaise le terme « SOTHIETE en wolof » renvoie à une petite excroissance ou un bouton de quelque cm (parfois plusieurs) qui se développe au niveau de l’appareil génital de la femme obstruant l’hymen et rendant impossible la première pénétration sexuelle.Pour beaucoup de femmes, leur première nuit conjugale est marquée par des douleurs de pénétration lors des rapports sexuels ; Ces douleurs sont tellement invalidantes qu’elles sont obligées d’arrêter l’acte sexuelPar méconnaissance, la femme et parfois le mari se soumettent à la volonté de la famille qui va voir la bonne vieille maman du quartier pour soi-disant enlever ces « SOTIETE « à l’aide d’une lame tranchante, en agrandissant l’orifice vaginal par des incisions pour faciliter l’acte sexuel.Malheureusement ce geste est dangereux car il expose aux risques de saignement, de blessure, de traumatisme, d’infection, douleur chronique, d’angoisse, de peur, d’une première expérience sexuelle douloureuse avec des répercussions psychologiques a vie.Le premier rapport est aussi douloureux du fait que l’hymen doit se déchirer. La déchirure de l’hymen se fait n’importe comment, et cela saigne souvent,Les SOTHIETE : fausse idée mais malheureusement très répandue L’hymen est une fine membrane très élastique, qui marque la frontière entre le vagin et la vulve ( elle est située 1 à 2 cm de la vulve) est généralement déchirée au cours du premier rapport sexuel ce qui provoque un saignement minime . Il est visible à l’ œil nu après avoir exposé les grandes et petites lèvres Pour certains l’apparition d’un saignement lors du premier acte sexuel est obligatoire car il signifie la « virginité » c’est à dire l’absence de rapports ou de contacts sexuels antérieur ce qui n’est pas totalement vrai.Le saignement constaté lors du premier rapport dépend de plusieurs facteurs (âge, forme élasticité de l hymen, brutalité et intensité du rapport, chirurgie antérieure sur l hymen etc)Donc on peut saigner comme on peut ne pas saigner lors de ce premier rapport cela n’à rien avoir avec la virginité
LES SOTHIETE= du point de vue médical signifie INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE (IST)En réalité dans le langage médical le terme SOTHIETE renvoie à des verrues génitales ou condylomes ou crêtes de coq qui se manifestent sous forme de minuscules formations en grappe de raisin parfois en chou-fleur isolées ou regroupées Ces condylomes siègent au niveau des grandes lèvres petites lèvres, anus et parfois clitoris.Il s’agit d’une infection sexuellement transmissible due à HPV responsable de lésions précancéreuses et cancéreuses (col utérin, anus, gorge). Devant Ces infections il faut traiter le couple.Les condylomes n’existent pas chez les filles qui n’ont jamais eu de contact ou de rapport sexuel
CONSEILS :lors du premier acte sexuel , Pas besoin d’aller se faire traumatiser inutilement par des scarifications ou incisions sur le vagin ou la vulve Conjoint : Soyez patient, ne vous empressez pas vous risquez de blesser votre conjoint et de le traumatiser a vie, allez y a votre rythme Conjointe ; Soyez détendu, relâchez-vous, libérez-vous Soyez complice,Adopter des positions confortables qui vous feront moins malÉvitez de bousculer votre partenaire ou de forcer le passage vous risquez de la blesser.Utiliser des lubrifiants au besoin ou un gel anesthésiant.En cas d’échec consulter un médecin qui vous confirmera si l’hymen est présent ou non, si l’hymen est perfore ou non, si la cavité vaginale est présente ou pas, si vous avez une malformation vaginale ou hymeneale ou autreA l’hôpital on fera des séances de dilatation progressive du vagin a l aides de bougies molles sous anesthésie locale ou générale (Le risque de saignement est alors écarté au cours de l acte sexuel) »maintenantvoussavez « 

drsagna@gynecoenligne

Laisser un commentaire