Le Soukeurou Koor des épouses : Entre hypocrisie et complicité des belles familles


Une tradition qui est chère à la communauté musulmane du Sénégal, mais qui parfois peut devenir un véritable cauchemar pour les belles filles. Car si vous êtes fauchée et incapable d’offrir un panier Ramadan à votre belle mère ou à vos belles sœurs, ce sera la guerre assurée.

Cette culture qui ne vient pas de l’Islam est plutôt une coutume bien du terroir. Pour montrer votre attachement et votre amour aux femmes de la famille de votre époux ou petit ami, il faut absolument leur faire un cadeau pendant le Ramadan. Ça peut être un panier Ramadan, de l’argent ou des tissus. Ce qui importe, c’est le geste que vous faites à leurs endroit (dans les normes).

Mais le « soukeurou koor » est devenue une vraie épée de Damoclès qui donne des maux de tête dès le début du mois de jeûne. On dirait que si vous n’offrez pas un cadeau couteux, vous êtes une belle fille qui ne tient pas à sa belle famille. Les magasins et particuliers ont compris que c’est un business qui rapporte gros, car ce sont des centaines de paniers que l’on voit un peu partout dès les premiers jours du Ramadan.

Fatou Sene est mariée depuis une dizaine d’années maintenant et appréhende toujours autant ce moment : « Depuis quelques années, c’est devenu une corvée. Au début, c’était juste du sucre, café, beurre, dattes, un panier symboliques quoi. Mais aujourd’hui, plus le panier est cher, plus on a du respect pour vous. Et le pire, ce sont celles qui exigent des tissus de luxe ou de l’argent. J’ai parfois envie de me rebeller et ne rien offrir, mais c’est un luxe que je ne peux pas m’offrir au risque de me fâcher avec mon mari ».

Une idée de départ qui rentrait dans le cadre de la solidarité pendant ce mois de partage, mais qui a été détourné de son objectif initial pour devenir une obligation, limite un fardeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *