Le poids de l’homme influerait sur la fertilité du couple


Une étude canadienne vient de mettre en lumière que le poids de l’homme pouvait jouer un certain rôle dans les problèmes de fertilités que peut rencontrer le couple.

Vouloir tomber enceinte quand on est en surpoids peut être parfois un peu plus difficile que prévu. Mais le poids de son partenaire pourrait aussi avoir une influence sur la chose : c’est ce qui ressort d’une étude canadienne dirigée par le professeur Matea Belan de l’université de Sherbrooke et présentée la semaine dernière au congrès annuel de la société d’endocrinologie à San Diego.

Pour parvenir à ces constations, les scientifiques ont réuni 65 hommes d’une moyenne d’âge de 33 ans et dont le couple rencontrait des problèmes à procréer à cause de problèmes de poids (ils se sont basé sur le poids, la graisse et le tour de taille). Les participants avaient tous une alimentation composée de peu de fruits et légumes et étaient moins actifs que la moyenne. Ils ont ensuite été divisés en deux groupes, l’un gardant ses habitudes alimentaires, l’autres étant suivi par un nutritionniste et participant à des ateliers sportifs, des cours sur la nutrition et la psychologie pour avoir une hygiène de vie plus saine.

Au final, l’équipe du Pr Belan a constaté que les hommes qui avait perdu du poids et avaient une alimentation plus équilibrée avaient réussi à concevoir plus facilement que ceux du groupe qui avait conservé ses habitudes alimentaires.
« Nous avons surtout été surpris de voir que la perte de poids des hommes était indépendante de celle de leur épouse, laissant penser que la relation entre la conception et la perte de poids chez les géniteurs était indépendante de la perte de poids de leur épouse« , a expliqué Matea Belan à propos de cette étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *