Remède efficace pour oublier la mauvaise haleine


Une haleine pénible et une réunion dans 10 minutes… Prendre un chewing-gum n’y suffit pas, celle ci risque fort de réapparaître sitôt la chlorophylle épuisée. La solution ? Agir à la racine de l’odeur ! On purifie et on rafraîchit avec des remèdes  inratables.

La mauvaise haleine, ça vient d’où ?

Quand on a mauvaise haleine , la question est de savoir pourquoi. Un problème épisodique ? En cause, un repas trop lourd, une mauvaise digestion passagère, un aliment mal toléré… sans oublier le tabac et l’alcool, deux ennemis redoutés de la fraîcheur buccale. Une mauvaise haleine qui s’installe ? A blâmer, une mauvaise hygiène dentaire, une infection des sinus, des gencives ou des amygdales, voire de réels problèmes digestifs. La prise de certains médicaments peut également altérer l’haleine.

 Bouche pure, haleine sûre !

Dans tous les cas, on désinfecte : une bouche propre est la clé de l’haleine fraîche… et d’une première nuit d’amour  réussie.  On tente le demi-citron dans l’eau chaude dès le matin, pour purifier tout le système, et on adopte une hygiène irréprochable. Comment ? Brossage de dents après chaque repas, dentifrice bio, bains de bouche systématiques au bicarbonate de soude ou aux clous de girofle et fil dentaire. Et à chaque brossage, on utilise le brosse-langue pour éliminer les bactéries squatteuses.

Fraîcheur longue durée pour l’haleine !

La  menthe, le thym et le persil ! Anti-infectieuses, anti-inflammatoires et rafraichissantes, ces plantes se plient à vos envies. Pour mieux désinfecter, optez pour le bain de bouche. Pour une haleine fraîche express, mâchez-les sans tarder. Et pour un entretien longue durée, infusez-les en tisane soir après soir. Enfin, à défaut de plantes, reste à sucer un bâton de cannelle ou à mordre un clou de girofle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *